Happy 2 my love

1618318_801924249851459_1318965610102735063_oIl y a des jours comme ça, on se les imagine des mois à l’avance. On voit les sourires, les ballons qui volent, le sucre qui colle aux doigts et le flash des photos.

On imagine une mine réjouie qui déchire le papier. Une petite bouche arrondie qui s’étonne, qui souffle sur les flammes et qui postillonne un peu. Une petite langue gourmande qui sort, des dents de laits en pagaille.

Continue Reading…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Putain

Par lundi, septembre 15, 2014 14 , Permalink 0

21b238cc838058e0589f40fda04784baJ’en ai dit des putains. Je crois même que c’est mon gros mot préféré. Je l’aime car il est un peu désuet, résidu d’une époque où l’on appelait encore le plus vieux métier du monde par ce sobriquet. Aujourd’hui, moi qui déteste tant qu’on défende cette activité sous couvert de liberté (ce qui m’a valu de nombreux débat houleux, moi la féministe pénible qui ne supporte pas qu’on paie pour ce qui me semble invendable), j’emploie quand même ce gros mot à toutes les sauces sans vraiment faire référence à son origine.

Rendez-vous sur Hellocoton !

C’est la dernière fois que je te le dis

10342998_10152420063532987_7158275852293533058_nHappy 23 mois mon bébé. La prochaine fois tu ne seras plus un bébé. La prochaine fois on parlera en années. Avec un « s ».

Depuis que tu marches on ne tient plus le compte. C’était suffisamment étrange de dire « 17 mois » et de voir les gens sans enfants se faire des nœuds au cerveau.

Continue Reading…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je vis sur cette planète sans filet

Par dimanche, mai 11, 2014 30 No tags Permalink 1

Je n’ai pas de plan B. Je n’ai pas de deuxième chance. J’ai mis toutes mes cartes sur la table. Ce serait confortable de penser à un au delà. Une réincarnation fruitée ou végétale. Un paradis aux nuages molletonnés. Une âme paisible qui erre entre les vivants.

Des lieux spirituels j’en ai vu, des petites chapelles corses perdues en montagne au sol immaculé de la mosquée d’Abu dhabi, en passant par le silence des touristes au sein du Sacré Cœur.

Continue Reading…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vaincre sa peur

Il était habitué à le faire accompagné mais cette fois c’est tout seul qu’il s’est lancé.

Il est monté, debout, maladroitement dans les petits escaliers. Petits pieds trop pressés. Il s’est assis face au vide, non sans mal, une des jambes ne voulait pas y aller. Il a agrippé ses deux mains solidement aux barrières. Il a humé l’air. Il nous a regardés avec sérieux. Il était très concentré.

Continue Reading…

Rendez-vous sur Hellocoton !

La vie en veille passive

Par lundi, février 3, 2014 0 No tags Permalink 0

Quand j’étais lycéenne, je m’imaginais que les garçons lisaient dans mes pensées comme dans un livre ouvert. Je laissais de petites phrases en points de suspension, j’attendais qu’on devine mes envies…et j’étais systématiquement déçue.

Dans mon travail j’ai longtemps pensé que mes efforts n’étaient pas reconnus, que je pouvais faire mieux et j’en ai fait le reproche muet à ma hiérarchie. Je n’ai jamais tapé du point sur la table, pourtant c’était bien de la faute des autres et non la mienne.

Quand je me suis sentie parfois seule devant mes angoisses de grossesse ou de jeune mère, je me pensais incomprise, je me drapais dans mes certitudes, me disant que de toute façon personne ne pourrait m’aider. Je ne l’ai jamais demandé. J’ai parfois répondu non merci à ceux qui le proposaient.

Quand je me suis dit qu’il serait temps de chercher un nouvel appart, un nouveau boulot j’ai dit aux personnes de mon entourage : « il n’y a aucune offre d’emploi et le prix des loyers est trop élevé ». Et je n’ai rien fait de plus qu’une veille passive.

Quand mon fils s’est mis vers 14 mois à faire des caprices, à hurler, à se jeter au sol devant l’interdiction de monter sur le canapé ou de claquer une porte, je l’ai grondé. Je me suis sentie désemparée. Je me suis dit que tout était fichu et qu’il allait grandir dans la violence de mes cris.

Continue Reading…

Rendez-vous sur Hellocoton !

A penny for your thoughts

Par lundi, janvier 27, 2014 2 No tags Permalink 0

Des photos de tes pensées j’en ai des milliers. Je n’ai même pas besoin de cliché pour voir ton regard se perdre, ton attention se porter sur un point invisible, sinon à l’oeil nu en tout cas à mes yeux.

Je ne peux pas te demander « à quoi tu penses »? te faire plier pour que tu me dévoiles toutes tes rêveries. Ne t’inquiète pas petit bébé je te réserve ça pour plus tard, pour quand tu sauras parler, formaliser, dire avec des mots ce qui perd ta tête dans les nuages.

C’était frustrant quand tu es né de ne pas savoir comment tu avais ressenti cette mise au monde. De ne pas comprendre tes pleurs, de ne pas avoir de mode d’emploi pour tes besoins. Mais aujourd’hui alors que tu deviens de plus en plus une petite personne affirmée, j’ai encore plus envie de connaître ce qui t’anime.

Continue Reading…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mais qui étais-je donc?

Par mardi, janvier 7, 2014 30 No tags Permalink 0

Il y a quelques années, alors que j’étais encore en mode no kids, que je trainais mes baskets pour le simple plaisir de flâner et « que me faire plaisir » signifiait un merveilleux combo soldes-restau-ciné et non un film acheté sur VOD avec livraison de sushis, j’avais vécu la scène du manège. Tout le monde a vécu cette scène.

En l’occurrence il s’agissait de mon cousin avec lequel je me baladais, et qui, sans raison aucune avait payé un tour de manège à son bébé. Un petit manège sans grand intérêt avec aucun enfant dedans. Je devais faire une tête atterrée car je me souviens que mon cousin m’avait dit « je sais mais…tu verras quand tu seras parent ». Je m’étais offusquée quant au coût du tour (environ 2€) de la faiblesse de mon cousin qui ne pouvait passer devant un manège sans en offrir un tour à son fils, et du manque d’intérêt de l’activité puisqu’il n’y avait aucune ambiance, aucune sensation, aucun autre enfant : bref le vide ultime à mes yeux.

Continue Reading…

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai un petit appart

Par jeudi, novembre 28, 2013 12 No tags Permalink 0

Tout petit pour une famille. Très grand pour certains. Il fait 42m² si vous voulez tout savoir.

Cet appart je l’aimais vraiment. Près du parc, immeuble moderne, ascenseur, balcon, un endroit parfait. Dans Paris. Le rêve  de ma jeune vie quoi.

Un bébé est arrivé, on a laissé la chambre et pris le salon.

Quand des amis viennent, on dort à trois dans la petite chambre. Quand les grands-parents sont là ils dorment aussi sur le canapé. Ca ne les gêne pas, on est bien comme ça.

C’est une ambiance colo, on se fait coucou-bonne nuit alors qu’on est à 2 mètres. On se réveille tous en même temps. On chuchote et on bouge les objets doucement.

Dans mon appart, il fait chaud, il y a un grand canapé et un frigo parfois plein. On prend des bains, on se fait des petits plats, on regarde bébé qui gambade partout et qui étale tous ses jouets. On invite pour des apéros, on regarde des films, on trouve une petite place pour une machine à coudre.

Continue Reading…

Rendez-vous sur Hellocoton !