Happy 2 my love

1618318_801924249851459_1318965610102735063_oIl y a des jours comme ça, on se les imagine des mois à l’avance. On voit les sourires, les ballons qui volent, le sucre qui colle aux doigts et le flash des photos.

On imagine une mine réjouie qui déchire le papier. Une petite bouche arrondie qui s’étonne, qui souffle sur les flammes et qui postillonne un peu. Une petite langue gourmande qui sort, des dents de laits en pagaille.

Et puis on pense aux grands. A ceux pour qui la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Qui ont bien trop vécu pour ne voir dans cette journée que le rose des bonbons et la douceur de la crème.

Notre insouciance ? Elle a dû s’envoler avec la fumée des bougies. A chacune de celle qu’on ajoute, année après année. Je savais à quel point cette journée était importante. Elle me faisait un petit nœud dans le ventre. Car je fais partie de ceux qui ont toujours peur que les choses ne se déroulent pas comme prévu. Il fallait que ce soit parfait. Que ce soit une bouffée d’air, un moment heureux pour tout le monde. Je m’en faisais un devoir. Et les devoirs, comme quand j’étais à l’école, ils me font un petit souci dans la tête tant qu’ils ne sont pas passés, terminés, tant qu’il n’y a pas écrit 10/10 dessus, « bravo » ou « TB ».

Les moments heureux je les collectionne comme des cartes postales. J’attends qu’ils passent puis je les encadre. J’aime me construire des souvenirs. Ils me sont nécessaires. J’ai besoin ensuite de les ressortir, de les regarder, de me dire que c’était bien. M’en imprégner, encore et toujours. C’est sans doute pour ça que j’aime faire des photos et écrire.

J’aime les souvenirs encore plus maintenant que je suis responsable des siens. Il faut que tout soit fleuri et doux. Qu’il puisse un jour lui aussi les regarder et se dire à quel point il a été aimé.

C’est aussi l’occasion de dire aux grands qu’on les aime. On le dit avec les yeux, un roman emballé dans du papier froissé ou un plat plein de petits gâteaux. Etre tous là sur la photo. Et la regarder ensuite, encore et toujours.

On a fêté ses 2 ans. Mais aussi les 94 ans de ma grand-mère. Les 28 ans de ma belle-sœur. Les 59 ans de ma mère. On a souri. Tous. J’ai écrit TB dans un petit coin de ma tête et c’était parfait.

Rendez-vous sur Hellocoton !
2 Comments
  • Miss MLL
    octobre 23, 2014

    On a l’impression d’y être.
    Encore un joyeux anniversaire à cette jolie tête blonde 🙂

    • My Chuchotis
      octobre 28, 2014

      Merci 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *