Il est grand temps de rallumer les étoiles

Par jeudi, janvier 4, 2018 4 No tags Permalink 0

Elle a tiré sur son pull en tentant de rentrer le ventre. Elle a les mains moites. Elle sait qu’en face d’elle ils ont tous remarqué. A quel point elle est boudinée dans ses vêtements. Elle l’avait bossé pourtant son sujet. Mais elle en oublie ce qu’elle doit dire, bafouille, perd le fil et rougit.

Elle est drôle, ça fait longtemps qu’il n’a pas rencontré une fille aussi marrante. Il éclate de rire, et par réflexe, saisit immédiatement sa tasse à café. Il la place devant sa bouche presque sans y penser. Il a pris l’habitude. Ce geste qui lui permet de cacher habilement ce sourire qu’il déteste tant.

Elle rentre en sueur, le souffle court. Elle a battu son record de distance, elle a des ailes a la place des jambes, elle se sent légère. Elle jette ses chaussures dans l’entrée, enlève le collant qui serre tellement les jambes. Elle arrache le tee shirt en synthétique et se retrouve en brassière dans la chambre. Devant le miroir elle l’enlève, sans y penser. Les ailes ont disparues. Elle ne voit plus que ces deux seins minuscules. Elle entend la voix de sa meilleure amie « la course à pied ça ne fait pas perdre de la poitrine ? ». Elle jette sa brassière de toutes ses forces contre le miroir.

Il regarde autour de lui, ce petit salon cosy, le plaid et la pile de vinyles qu’il s’imagine écouter avec elle, pendant des heures. Elle revient avec deux tasses. Elle le regarde dans les yeux. Il ne peut détacher les siens de sa ligne impeccable. Elle est tellement mince, tellement belle. Il pense à son ventre à lui sous sa chemise, celle qui camoufle impeccablement ce qu’il trouve disgracieux. Enfin jusqu’à ce qu’il l’enlève, bien sûr. Il a chaud tout à coup. Il n’écoute plus vraiment. Il espère qu’elle ne sent rien. Il n’a plus tellement envie de s’attarder dans ce canapé.

Ils se sont tous retrouvés. Enfin un dîner sans les enfants, le plaisir des discussions animées et le rouge qu’elle a pris le soin de se passer sur la bouche avant de sortir. Celui qui laisse une jolie marque sur les joues rebondies de sa fille. Un premier verre de vin et elle se sent flotter comme une plume. Elle savoure ce moment précieux, cela faisait si longtemps, elle ne sait plus depuis quand elle n’a pas pris le temps de souffler. Ils éclatent de rire à la même blague. Ne souris pas trop grand, pense-t-elle tout à coup. Car elle se voit alors telle qu’elle s’est vue il y a une semaine sur cette photo, ce sourire qui ne montrait alors que ces rides. Vieille. Elle ne voit plus que ça. Et elle n’a plus besoin de se forcer pour sourire moins.

Ils sont autour de la table du dîner. Les enfants se disputent gentiment, en attendant qu’il rapporte la salade et le fromage, elle saisit son téléphone machinalement et scrolle son instagram. Elle voit les fesses bombées de sa collègue de bureau apparaitre en gros plan sur une plage d’Espagne. Elle n’a pourtant pas souvenir de ces fesses-là. Comment fait-elle ? Ce soir devant sa glace elle essaiera de prendre en photo son cul pour voir s’il ressort aussi bien. Y’a pas de raison, elle a 7 ans de moins, elle ne va pas… « maman tu m’écoutes ?!! »  » euh… oui oui chéri, non pas de fromage pour moi finalement. » Son mec lui jette un regard étrange et elle se voit à travers ses yeux. Elle range son téléphone.

***

Il est grand temps d’éteindre ces petites voix dans nos têtes. Il est grand temps de voir la beauté partout où elle se trouve. Il est grand temps d’oublier ce que l’on attend de nous et de s’accepter, parfaits, tels que nous sommes. Il est grand temps d’éteindre nos téléphones. Il est grand temps de profiter du moment présent, vraiment.

Il est grand temps de rallumer les étoiles.*

C’est sans doute un peu mièvre, mais je vous souhaite une douce année 2018 envers vous-même.

*Guillaume Apollinaire

Crédit photo : My Chuchotis – éphéméride et citations du magazine Flow

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
4 Comments
  • Marion
    janvier 4, 2018

    Très joli texte. Tu nous avais manqué :-)

    • My Chuchotis
      janvier 12, 2018

      merci beaucoup ! 😉

  • Lexie
    janvier 4, 2018

    Je me laisse bercer par tes mots, toujours… bonne année à vous trois!

    • My Chuchotis
      janvier 12, 2018

      Merci pour ce petit mot ! :-) bonne année

Répondre à Lexie Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *