Je m’ennuie

Par vendredi, août 28, 2015 2 No tags Permalink 0

J’aime la lumière de fin d’été. Ces soirées longues, où enfin le souffle de vent vient balayer la moiteur de la journée.

J’aime prendre un sweat un peu détendu et le porter comme je mettrais ma plus jolie robe. Je crois que la sincérité des gens n’est vraie que dans ce type de vêtements. Le reste n’est qu’une illusion, non ?

J’aime prendre tout à coup le temps. A l’inverse de tous sans doute. Les vacances ont été pour nous une course folle et agréable, avec la multitude d’amis qui nous manquaient depuis notre arrivée ici.

C’est à la fin de saison que l’on commence à ralentir les journées pour se poser à nouveau, ne rien faire d’intéressant.

Rester allongés à « s’égrabouiller » dans le lit, puis dans le canapé jusqu’à midi à picorer des gâteaux, regarder la Belle et le Clochard et lui faire à la va vite des coquillettes à la « crème de jambon? » oui mon chat c’est une spécialité gastronomique dont ta mère a le secret, tu vois c’est délicieux, un mixeur et puis voilà. Inratable. Les enfants sont tellement surprenants qu’après toutes les jolies choses qu’il a pu voir cet été, c’est cette journée qui restera peut-être gravée.

Puis j’aime m’asseoir dehors pendant la sieste, avec mon éternelle et interminable tasse de café au lait. Prendre un livre et écouter France Inter jusqu’à me passionner pour la reproduction des abeilles.

Et savourer cette lumière.

Quelqu’un m’a dit, ici il fait toujours beau, enfin il pleut parfois, mais il y a toujours la lumière.

C’est faux. Ici comme ailleurs il finit toujours par faire nuit.

Quand parfois je me réveille en sursaut, c’est cette lumière qui me manque.

On a tous des amis ou une ombre assoupie à ses côtés, qui dit « réveille-moi, appelle quand tu veux, dès que tu as besoin, même la nuit ». Mais qui fait ça. Je veux dire qui prend vraiment son téléphone pour dire « tu dors? Ca aurait dû être son anniversaire aujourd’hui ». Comme j’ai l’habitude de dire, c’est le simple fait de savoir qu’on peut le faire qui compte.

Mon fils dit parfois d’une petite voix « je m’ennuie » quand il est dans son lit tout seul le soir. Je ne voyais pas vraiment le rapport. J’ai fini par comprendre le sens qu’il y mettait : le fait de ne pas aimer la nuit qui arrive. Un mélange de nuit, de moi.

Il a presque réussi à résumer ce que je ressens quand j’ai cette sensation étouffante de nuit qui m’envahit. Qui me réveille en sursaut.

Je m’ennuie.

Rendez-vous sur Hellocoton !
2 Comments
  • Lorelei
    août 28, 2015

    très bel article 😉 j’aime beaucoup la façon que tu as de dire les choses, c’est tout simple et apaisant je trouve…
    Bisous

    • My Chuchotis
      septembre 13, 2015

      Merci pour ton message. Bises

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *