La petite écorce

Par mardi, juillet 16, 2013 0 No tags Permalink 0

Une journée chargée, du boulot, pas motivée. La chaleur des transports, les gens, le bruit.

Le train-train, la routine, le même chemin que je prends tous les jours.

Les escaliers, le code, l’interphone et l’ascenseur jusqu’au 3ème étage.

Et tout à coup : toi

Tes cris de joie, tes petits bras qui envoient valser tous les jouets, ton déhanché qui aimerait arriver vite, vite, vite jusqu’à moi.

Tes petites mains potelées dans mon cou, qui attrapent mon collier, tirent sur mes cheveux, ta petite odeur toute douce de bébé, ton sourire qui fait briller tes deux quenottes du bas.

On file vers le parc, la poussette a des ailes, tu ris quand on arrive.

Une petite pause dans l’herbe, juste toi et moi. Tu lèves les yeux vers le ciel au moindre cri d’oiseau, tu inspectes chaque petit brin d’herbe que tu fais rouler entre tes doigts.

Et tes mains tombent sur une petite écorce. Toute petite et toute bête. Tu la sers entre tes doigts, tu la jettes en la laissant retomber. Elle est légère et ne fait pas de bruit. Tu la reprends maladroitement, la laisse tomber de plus haut. Tu la grattes, tu la caresses, tu la plies. Tu sembles étonné, je ne t’ai jamais vu aussi concentré. Tu reste à la fixer, sans la lâcher, de longues minutes.

Je la regarde avec toi comme je n’ai jamais regardé une écorce. Je te dis que oui, c’est une écorce. Qu’elle est petite, qu’elle est jolie. Tu me regardes dans les yeux, tu cherches dans les miens si c’est bien ou pas. Je souris, toi aussi.

Je ne pensais pas que cette journée s’illuminerait tellement, qu’il faudrait une petite écorce toute bête pour vivre juste le moment présent.

crédit photo : Mam’aParis

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *