Le ballon

10999499_10205345546950657_7343026102810676250_nC’est le printemps, le soleil et les parisiens sortent, le parc que l’on a arpenté seuls tout l’hiver tout à coup devient une fourmilière.

J’aime cette saison, le soleil qui me dit que tout ira bien, même si je sais qu’il ment, il atténue mes soucis et me réchauffe le cœur.

Il y a une grappe de gros ballons devant le parc. Mon amie achète un ballon pour son fils, je ne me pose pas la question pour toi, je sais qu’ils sont chers. Je suis du genre à te payer des tours de manèges et des glaces que tu refuses de manger, mais je ne sais pas, le ballon je me dis sans plus y penser, que ce n’est pas nécessaire.

Et la voilà qui arrive vers toi avec ce gros ballon de « voui voui » comme tu dis. Que tu montres du doigt depuis 5 minutes déjà. La joie sur ton visage et le bisou de merci, celui que tu refuses à tous ceux qui t’en demandent. Ca vaut donc 7€ un bisou de toi. Un gros ballon quoi.

La joie dans tes yeux. Le bonheur pur. Celui, pour moi, qu’on ne trouve que chez les enfants. Marcher la tête renversée tout le trajet, pour admirer ce ballon qui te suit partout. Vérifier qu’il est toujours là en clignant des yeux.

 Mon amie m’explique qu’elle a toujours rêvé d’avoir des ballons comme ça petite, mais que ses parents n’en achetaient pas. Pas le même budget, pas la même époque. C’était pareil chez moi. On était heureux et aimés, mais c’était l’essentiel avant tout.

Aujourd’hui on peut acheter ces ballons pour vous, se repaître de vos sourires et de votre bonheur, assez simple finalement. De l’hélium, une grande ficelle, un taxi jaune qui flotte dans le ciel. C’est magique à travers tes yeux, et les miens, petite fille retrouvée qui a enfin son ballon, à l’âge adulte.

Je me rends compte de la chance que l’on a de pouvoir te gâter. Se dire qu’on peut t’offrir des douceurs. Des choses pas primordiales, mais qui font plaisir.

Je sais que si j’avais trois enfants, tu n’aurais pas eu de ballon. Pas autant de tours de manège. Je sais aussi que ce n’est pas une bonne raison pour t’en priver.

Tu as joué avec ce ballon comme un fou, tu as voulu dormir à côté de lui. Je me suis relevée doucement pour le cacher dans l’armoire, de peur que tu n’atteignes la ficelle depuis ton lit.

Ce matin au réveil, tu as pris ton biberon en tenant fièrement ton ballon. Tu riais.

Et tout à coup je ne sais pas, en regardant juste cette petite scène anodine, j’ai eu le sentiment que tout irait bien. Que j’avais fait le bon choix, de tout quitter et d’être avec toi pour les quatre prochains mois.

Je sais que si j’avais eu plusieurs enfants je n’aurais pas pu me le permettre. Un luxe que je m’autorise, quelque chose d’un peu simple aussi finalement, mais qui fait mon bonheur, remplit mon cœur comme un gros ballon d’hélium. Etre au bon endroit au bon moment, c’est ce qui me fait douter, habituellement. Là j’ai la sensation qu’on saura l’apprécier ce temps ensemble, ce bonheur partagé.

Je sais aussi que cette pensée me réchauffe autant que les rayons du soleil.

Rendez-vous sur Hellocoton !
8 Comments
  • Julie
    mars 10, 2015

    Il y a des évidences parfois…
    Même si ce n’est pas toujours facile de faire des choix.
    J’espère que ce ballon restera gonflé à bloc pendant un long moment 🙂

    • My Chuchotis
      mars 19, 2015

      J’espère aussi 🙂
      Oui il y a des choses qu’on ressent et qui ne s’expliquent pas!

  • Lexie
    mars 10, 2015

    Très joliment dit … Quand commence ton congé avec lui ?

    • My Chuchotis
      mars 19, 2015

      Merci ! Fin mars. Là je savoure quelques jours de transition entre la fin de travail et la fin de la nounou. Mais j’ai hâte que notre petite vie quotidienne à deux commence 😉

  • Lolli
    mars 11, 2015

    Rien que pour un sourire d’enfant, on est prête à tout donner… Leur sourire, c’est magique 🙂

    • My Chuchotis
      mars 19, 2015

      C’est exactement ça. La meilleure des récompenses 🙂

  • Miss MLL
    mars 16, 2015

    Je suis arrivé à ton article grâce à la sélection Hellocoton je trouve ca top qu’il soit mis en avant,
    Et en plus j’aime beaucoup l’article :o)

    • My Chuchotis
      mars 19, 2015

      Merci 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *