Noël sans eux

Par jeudi, décembre 26, 2013 0 No tags Permalink 0

Noël a toujours le même effet sur ceux qui ne peuvent le passer en compagnie des personnes qu’ils aiment. C’est comme une pelle à gâteau remuée dans la plaie, une chaise vide dans un joli tableau, une envie de pleurer le jour où l’on a pour obligation d’être heureux.

C’est moins facile de faire face à l’absence ce jour-là justement car on a le cœur rempli de joie et que c’est le sentiment qu’on a le plus envie de partager. Je sais que je ne suis pas la seule à profiter d’une minute de liberté dans cette journée rythmée pour me plonger dans les photos jaunies  et les souvenirs. Que je ne suis pas la seule à fleur de peau à m’être mise dans une colère noire contre une inconnue pour une broutille la veille de Noël. Que je ne suis pas la seule à me perdre dans une chanson, une odeur ou dans les rêves du « si ».

Qu’il y aura celle qui regardera sa cousine enceinte rose de bonheur alors qu’elle-même essaie depuis des années d’être mère à son tour. Qu’il y aura celui qui ne verra pas sa fille ouvrir son cadeau car c’est le tour de sa mère cette  année. Qu’il y aura celle qui, encore amoureuse enverra un simple texto de joyeuses fêtes et attendra une réponse toute la journée. Qu’il y aura celui qui affrontera le premier Noël sans sa mère partie trop vite et trop tôt. Qu’il y aura celle qui sera seule chez ses parents car cette année son copain a ses enfants et ne peut les présenter. Qu’il y aura ceux qui seront à l’hôpital à veiller un enfant malade pendant que le deuxième sera chez les grands-parents.

Qu’il y aura lui et elle, et eux.

Des gens formidables, des parents formidables, des enfants formidables qui essaieront de passer cette journée sans la personne qu’ils aiment à leurs côtés.

Alors juste pour ça j’aime bien que la magie de Noël puisse parfois nous faire prendre consciende de l’importance qu’a la personne qui la partage à nos côtés. Juste parce qu’elle a le mérite d’être là. Avec nous.

 

Crédit photo : Mam’aParis

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *