La politesse du sourire

Par mardi, octobre 1, 2013 3 , Permalink 0

175157715Un jour après une nuit blanche et de nombreux mots échangés, alors que j’avais à peine 18 ans une personne m’a dit : « tu dois avoir beaucoup souffert pour sourire autant ».

Je n’ai jamais oublié ces mots. Tellement vrais à l’époque. Petite ado comme sous prozac qui vit dans une fausse réalité. Je me souviens m’être dit consciemment que je ne voulais pas que les gens me fuient. Sourire était l’unique moyen de garder pied dans cette réalité. De conserver des amis, une vie sociale. Sourire par politesse, sourire pour garder la tête haute, sourire pour continuer à être fréquentable.

J’ai tellement d’affection pour ce que j’étais à l’époque. Jamais je n’ai pensé avoir été une mauvaise personne.

J’ai vécu cette jeunesse à 100 à l’heure, entre bande d’amis que je vois toujours aujourd’hui, petites histoires amoureuses sans conséquences, faux grand amour qui ne rimait qu’à soigner un égo mis à mal. J’ai fait des choix mais je ne les qualifierais jamais de mauvais. Je n’ai jamais dépassé la ligne rouge. Je n’ai jamais plongé dans une vie malsaine ni fait de mal aux autres. Pas même à moi-même. Ces choix m’ont construite, m’ont donné des indications personnelles sur le bien et le mal.

Rendez-vous sur Hellocoton !